Idées et astuces de repas pour faire manger des légumes à un enfant difficile

Dans cet article nous verrons plusieurs stratégies à utiliser sans modération pour apprendre à son enfant à manger autre chose que des pâtes, des frites ou du chocolat toute la journée. 

Si vous êtes un parent avec un enfant difficile ce guide pourra certainement vous aider et nous vous conseillons de le lire et de le relire plusieurs fois !

Évitez de manger entre les repas

Même si cela peut parraître normal de nos jours, il est très important de ne pas céder aux caprices de notre enfant durant la journée et de ne pas le laisser manger entre les repas. 

En effet, mis à part le goûter, vous ne devez en aucun cas permettre à ce dernier de se servir dans le frigo à toute heure de la journée. Il est certain que c’est extremement mauvais pour sa santé, et cela lui forge de mauvaises habitudes sur le long terme.

Les mauvaises habitudes acquises étant enfant sont très difficiles à supprimer plus tard, ne négligez pas cet aspect. Si il réclame vraiment beaucoup un après midi, vous pouvez éventuellement lui donner un fruit. La pomme par exemple fera office de super coupe faim !

Il faut faire en sorte que son assiette donne envie d’être mangé

Même si vous pensez que vous n’avez pas le temps pour rendre les plats de vos enfants “amusants”, ne vous inquiétez pas. En effet, créer une assiette rigolote pour les petits n’est pas plus difficile que ça ! Il suffit d’acheter quelques bricoles, et le tour est joué. N’oubliez pas que les enfants mangent aussi avec leurs yeux !

Faire cet effort donnera à votre petit l’envie de goûter des choses qu’il ne mangeait pas, ce qui est difficile à imaginer autrement. 

Faire des légumes oui, mais avec du goût !

Comment ajouter du goût aux légumes que l’on cuisine, vous demandez vous ? Ajoutez des épices supplémentaires si vous le souhaitez, ou faites-les cuire dans un bouillon ! 

Même si l’on dit souvent que la cuisson à la vapeur est le meilleur moyen de conserver les nutriments dans les légumes, n’oubliez pas le goût ! Ces derniers, cuits à la vapeur seuls, ne sont pas très appétissants et votre enfant aura du mal à les consommer de bon coeur. 

Pour ajouter de la saveur, mettez quelques épices douces comme du curry, du fenugrec ou des herbes de Provence.

Astuce légume supplémentaire : ajouter une sauce

Les crudités et les légumes crus avec un accompagnement goutû tel qu’une sauce ne sont pas seulement meilleurs au goût, mais ils sont aussi plus apetissants lorsqu’ils sont préparés de cette manière. 

Vous n’aurez pas besoin d’ingrédients spécifiques pour l’accompagnement : un peu de fromage Boursin battu jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, ou du houmous, ou du yaourt grec avec un peu de sel et de l’aneth frais feront l’affaire.

Vous pouvez également tenter le ketchup maison ! Pour la préparer, faites mijoter une grosse tomate et 1/4 d’oignon dans une casserole (en utilisant de l’eau, par exemple). Ensuite, retirez la peau de la tomate et mélangez-la avec le jus de cuisson, l’oignon, le persil, les épices (herbes provinciales) et une cuillère à café de sirop d’agave.

Votre création maison sera plus savoureuse et plus saine que le ketchup acheté dans le commerce et accompagne superbement les légumes ! 

Faire un mélange entre les légumes et son aliment préféré

Mélanger de minuscules brocolis, courges musquées, petits pois et autres légumes avec les pâtes préférées de votre petit est une merveilleuse stratégie. Il est toujours possible que l’enfant s’en rende compte, bien sûr, mais il y a aussi plus de chances qu’il finisse par apprécier !

Privilégier les repas en famille, c’est important

L’idée repose sur le principe bien connu de l’influence communautaire, selon lequel voir les autres manger augmente votre appétit. En plus, cela peut être un réel moment de plaisir pour la famille et vous permettra d’avoir des discussions profondes. 

En effet, lorsque sa famille mange avec lui, l’enfant est plus tenté de manger et il est moins distrait. Ce n’est pas une méthode infaillible, mais elle fonctionne la plupart du temps.

Attention à ne pas forcer l’enfant qui ne veut pas manger 

Beaucoup de personnes sont perturbées par le fameux « Une dernière cuillère pour maman ». Forcer les enfants à manger n’est pas toujours une bonne idée. Encore plus quand ils sont dans leur phase de rébellion.

Les nutritionnistes affirment qu’il est essentiel que les enfants apprennent à contrôler leur propre faim, et qu’il ne faut donc pas les forcer à finir leur assiette.

Laissez-lui l’assiette et partez, c’est ce qui marche le mieux en général ! Ne tournez pas autour de lui pour voir s’il mange bien l’intégralité de son assiette. En quelque sorte, l’enfant a besoin de son espace personnel, même en bas âge, et il veut prendre ses propres décisions.

Même s’il dit qu’il a fini, je lui laisse son plat, je ne le nettoie pas tout de suite, je le laisse faire. Il y retourne fréquemment de lui-même, même s’il a déjà mangé le dessert.

En bref, faites semblant de vous désintéresser et s’il n’a pas assez mangé à la fin du repas et qu’il a faim pendant la journée, tant pis pour lui. Il devra attendre le prochain repas où il mangera sans doute davantage !

La présentation des légumes est importante

Si votre enfant a du mal à avaler des légumes verts, vous pouvez essayer de les incorporer dans des smoothies. En effet, vous pouvez tout à fait déguiser un smoothie au légumes vert en smoothie au kiwi, il n’y verra que du feu !

Par exemple, pour préparer un smoothie aux légumes vert, composé de pousses d’épinards, d’ananas, de framboises, de lait d’amande et de sirop d’agave, vous aurez besoin d’une poignée de jeunes épinards ou de mâche ou d’avocat, de lait d’amande ou yaourt grec, de sirop d’agave ou sucre complet pour sucrer, et tout ce que vous souhaitez ajouter ! Grâce à toutes les astuces évoquées dans cet article, vous pourrez sûrement faire avaler à votre enfant les légumes qu’il ne voulait pas manger.

Plus d'articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Nidation : quels sont les symptômes et signes d’une nidation réussie ?

Lorsque l'embryon se niche dans l'utérus, on parle de symptôme d'implantation. Le début de la grossesse de chaque femme est unique en raison de...

Parrain/marraine : comment préparer son discours pour le baptême de bébé ?

Il n'est pas facile d'être nommé parrain ou marraine d'un enfant. En effet, c’est une grande responsabilité qui nous est dévolue. Cette nomination est...

Les meilleures activités à proposer aux enfants en crèche

Il est parfois difficile de coordonner les obligations personnelles et professionnelles. Heureusement, la plupart des entreprises offrent à leurs travailleurs des crèches d'entreprise pour...

Pourquoi utiliser et comment choisir son sauteur bébé (jumper) ?

Si vous avez un enfant et que vous avez envie qu’il s’amuse tout au long de la journée, acheter un sauteur pour bébé peut...

Quelles sont les meilleures activités à proposer pour des enfants en maternelle ?

L'activité manuelle en maternelle est excellente pour apprendre à un enfant à construire quelque chose avec ses mains, à peindre, à dessiner, etc. De...