Nidation : quels sont les symptômes et signes d’une nidation réussie ?

Lorsque l’embryon se niche dans l’utérus, on parle de symptôme d’implantation. Le début de la grossesse de chaque femme est unique en raison de la nidification de l’embryon et d’autres changements physiologiques. 

Restez sur vos gardes, car ce symptôme de nidation peut être confondu avec d’autres symptômes liés aux menstruations ou à la thérapie de fertilité ; soyez donc prudente et prêtez attention à votre corps. 

Pour vous aider à faire la distinction entre un symptôme de nidation et les menstruations, voici une liste de signes qui peuvent vous aider à mieux comprendre.

Qu’est-ce que la nidation au juste ?

Pour comprendre et identifier correctement un symptôme d’implantation, vous devez d’abord comprendre l’ensemble de la procédure qui conduit à cet événement. Pour ce faire, remontez le temps jusqu’à l’ovulation, qui a lieu le quatorzième jour de votre cycle. 

À ce moment précis, votre corps produit un ovule qui sera relié à la trompe de Fallope. C’est alors que votre conjoint entre en jeu, car l’un de ses billions de spermatozoïdes doit traverser la paroi et atteindre votre ovule. L’ovule fécondé devra ensuite faire son chemin jusqu’à l’utérus.

Cet épisode dure en moyenne trois à quatre jours. Comme l’ovule flotte encore pendant plusieurs jours une fois qu’il a pénétré dans votre utérus, il ne se nichera pas directement. Cet épisode se situe généralement entre le sixième et le dixième jour après la fécondation (lorsque le spermatozoïde s’implante dans l’ovule), soit environ 22 jours après vos dernières règles.

L’épisode suivant sera l’implantation de l’ovule, lorsque vous ressentirez pour la première fois un symptôme d’implantation. Dans la plupart des cas (plus de 99,9 %), l’implantation aura lieu dans votre muqueuse utérine. La période d’implantation commence le huitième jour après la fécondation et dure jusqu’à la deuxième semaine de grossesse.

La communication entre l’embryon et la mère est nécessaire pour qu’il reçoive tous ses nutriments, il doit donc y avoir un contact. La rupture des vaisseaux sanguins est le premier signe que la nidation a eu lieu grâce à ce lien entre l’embryon et la future mère. En effet, le corps de la femme produit automatiquement des anticorps en réaction à la fixation de l’ovule !

Le placenta détruit ces anticorps pour aider à protéger l’embryon pendant l’implantation. Bien que le symptôme de l’implantation n’existe pas, cet épisode particulier vécu par le corps provoque une hausse des hormones, ce qui vous permet de remarquer certains changements comparables aux symptômes du début de la grossesse.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur l’implantation, apprenez ce qu’est le symptôme d’implantation pour comprendre si c’est le même que celui que vous vivez actuellement.

Le premier symptôme de nidation

Le symptôme d’implantation fait que votre corps subit des modifications importantes alors que l’embryon s’installe progressivement dans votre utérus. Ces premiers jours et semaines de grossesse sont cruciaux, car votre utérus va progressivement se préparer à accueillir l’embryon afin qu’il puisse obtenir tous les nutriments dont il a besoin pour se transformer correctement en fœtus au fil du temps.

Pour comprendre le symptôme de l’implantation, il est essentiel de noter qu’il est comparable à celui de la grossesse. La rupture des vaisseaux sanguins résultant de la formation du lien entre la mère et l’embryon entraînera un léger saignement, qui est le premier signe de l’implantation. Certaines femmes, en revanche, peuvent confondre ce léger saignement avec leur cycle mensuel et croire ainsi qu’elles ne sont pas enceintes puisqu’elles auront l’impression d’avoir leurs règles.

En outre, environ sept à dix jours après la fécondation, un écoulement liquide résulte de l’éclatement des vaisseaux sanguins lors de l’implantation. Cet écoulement est léger, contrairement aux menstruations, qui surviennent au même moment dans le cycle menstruel. Vous pourrez donc faire la différence entre les menstruations et un symptôme d’implantation puisque cet écoulement est bien plus léger !

Évidemment, la durée et la force de ce premier signe de grossesse peuvent varier d’une personne à l’autre.

Nous vous recommandons d’être patiente avant de faire un test de grossesse, et d’attendre une dizaine de jours après l’ovulation. En réalité, ce symptôme de nidation n’indique pas toujours que vous êtes enceinte, alors soyez d’abord patiente et allez chez le pharmacien. 

Le deuxième signe d’implantation qui peut également se produire au même moment est l’écoulement blanc. Les pertes blanches sont un phénomène assez courant dans la vie des femmes. Ce liquide peut être de couleur claire ou jaunâtre, en quantité variable.

Le liquide peut s’écouler du col de l’utérus par un certain nombre de méthodes. Les causes les plus courantes sont : le stress émotionnel, les traumatismes physiques et l’accouchement. 

Le stress émotionnel peut provoquer des déchirures du col de l’utérus qui permettent au liquide de s’écouler dans votre vagin. La violence physique ou l’exercice peuvent également déchirer votre hymen, permettant au sang menstruel de s’écouler directement dans votre utérus au lieu de la voie traditionnelle via les trompes de Fallope. 

La présence de ces écoulements est connue sous le nom de sécrétions cervicales ; elles sont parfois associées à la glaire cervicale. Cependant, si vous remarquez que ces pertes blanches sont plus abondantes que d’habitude, cela peut être un symptôme de l’implantation. En effet, une augmentation de l’hormone HCG oblige la muqueuse à se débarrasser des cellules inutiles lors de la régénération cellulaire,

Les différents écoulements qui peuvent apparaître pendant la grossesse peuvent être un signe d’implantation, vous permettant de déterminer si votre corps est en train de changer. 

Le second symptôme de nidation

Vous devez également rechercher un deuxième indicateur d’implantation afin d’être sûre d’être enceinte. Comme nous l’avons dit, les différents écoulements peuvent n’être que des menstruations ou un écoulement blanc normal. 

Le premier indicateur d’un dérèglement de votre cycle menstruel est que vous aurez besoin d’uriner plus fréquemment que la normale, et qu’au bout d’un certain temps, vos seins et vos mamelons seront particulièrement tendus ou que des gênes au niveau du ventre ou du dos, comparables à celles ressenties pendant les règles, se développeront peu à peu. 

Ce type de symptôme de nidation n’est pas toujours lié à la grossesse ; il est plutôt dû à l’arrivée de vos règles, mais si vous constatez que ces crises se poursuivent dans le temps, vous pouvez laisser planer le doute.

Plus d'articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Nidation : quels sont les symptômes et signes d’une nidation réussie ?

Lorsque l'embryon se niche dans l'utérus, on parle de symptôme d'implantation. Le début de la grossesse de chaque femme est unique en raison de...

Parrain/marraine : comment préparer son discours pour le baptême de bébé ?

Il n'est pas facile d'être nommé parrain ou marraine d'un enfant. En effet, c’est une grande responsabilité qui nous est dévolue. Cette nomination est...

Les meilleures activités à proposer aux enfants en crèche

Il est parfois difficile de coordonner les obligations personnelles et professionnelles. Heureusement, la plupart des entreprises offrent à leurs travailleurs des crèches d'entreprise pour...

Pourquoi utiliser et comment choisir son sauteur bébé (jumper) ?

Si vous avez un enfant et que vous avez envie qu’il s’amuse tout au long de la journée, acheter un sauteur pour bébé peut...

Quelles sont les meilleures activités à proposer pour des enfants en maternelle ?

L'activité manuelle en maternelle est excellente pour apprendre à un enfant à construire quelque chose avec ses mains, à peindre, à dessiner, etc. De...