Trotteur, porteur ou pousseur bébé, lequel choisir ?

Élever un enfant passe par plusieurs étapes et nécessite beaucoup d’accessoires. Parmi ces derniers, certains sont cruciaux pour le bon développement de votre bébé. C’est notamment le cas du trotteur, du porteur et du pousseur bébé.

Ces trois accessoires sont très différents les uns des autres, mais jouent presque le même rôle dans le développement du bébé. Cela fait que beaucoup de parents sont souvent amenés à faire un choix entre ces derniers, ce qui s’avère souvent être très difficile comme tâche. Que faut-il savoir de chacun de ces accessoires et comment s’y prendre pour choisir l’un d’entre eux ? Découvrez ici la réponse à ces interrogations.

Présentation du trotteur bébé, du porteur bébé et du pousseur bébé

Le trotteur, porteur et le pousseur bébé ont chacun une identité spécifique et des rôles bien différents.

Le trotteur bébé

Le trotteur est un petit appareil roulant utilisé par les bébés. Sa petite hauteur permet à l’enfant de s’en saisir facilement afin d’y prendre appui. Cet appareil est généralement utilisé par les jeunes enfants âgés de quatre à seize mois pour leur apprendre à marcher facilement. En effet, les enfants s’appuient sur cet appareil et le font avancer à leur guise par leurs différents mouvements tout en gardant un certain équilibre.

Le trotteur existe aussi sous une autre forme appelée youpala. Cet appareil est composé d’un cerceau à roulettes encore appelé cadre et d’un dispositif permettant de soutenir le corps et les jambes de son utilisateur. Le cadre de certains youpalas est ceinturé d’une assise avec un harnais suspendu à une tablette montée sur roue.

Le porteur bébé

Le porteur bébé est le jouet destiné par excellence aux plus petits enfants, notamment ceux qui ne savent pas encore marcher. Ce jouet est très utile à l’enfant généralement autour de l’âge de douze mois. Le porteur bébé aide l’enfant dans son apprentissage de la marche en lui permettant une bonne assise au début. Une fois une bonne assise acquise, il pourra donc commencer à se propulser avec les deux jambes pour faire avancer le jouet.

Les porteurs de bébé prennent plusieurs formes pour embrasser une plus grande cible d’enfants. Les divers motifs adoptés par les porteurs bébé sont notamment

  • les camions de pompiers
  • les coccinelles
  • les motos
  • les voiturettes et bien d’autres

Cette grande diversité de formes et de motifs permet à l’enfant de laisser libre cours à son imagination et de s’exercer tout seul à la marche. Cependant, cela n’est pas forcément nécessaire, car même les porteurs bébé au design simple suscitent aussi l’intérêt des enfants.

Le pousseur bébé

Le pousseur bébé est un jouet en forme de petit chariot doté de guidons que l’enfant pousse en étant debout. Certains modèles sont munis d’un compartiment où l’enfant pourra placer quelques jouets avec lui.

Il est généralement assimilé au porteur bébé ou encore au trotteur. En effet, ce gadget est une sorte de fusion entre le trotteur bébé et le porteur. Il est un intermédiaire entre ces deux jouets. Il permet à l’enfant de se maintenir en équilibre, mais aussi de muscler ses jambes et les apprêter pour la marche.

Autrement dit, c’est la formule tout en un. Cependant, il convient de préciser ici que le pousseur bébé n’existe pas vraiment dans les deux autres. C’est dans ce sens qu’on retrouve des jouets sous l’appellation « trotteur pousseur » ou encore « pousseur porteur ».

Les avantages et inconvénients offerts par le trotteur bébé et le porteur bébé

Le trotteur bébé et le porteur bébé ainsi que le pousseur bébé offrent chacun un certain nombre d’avantages pour la croissance de votre bébé.

Le trotteur présente les mêmes avantages que tous les autres appareils. Il permet d’offrir une certaine autonomie à votre enfant qui apprend à faire ses premiers pas. Toutefois, le trotteur n’est pas du tout recommandé par les pédiatres psychomotriciens. Selon ces derniers, cet appareil ne respecte pas le rythme développemental de l’enfant. De ce fait, cela peut freiner le développement psychomoteur fluide et harmonisé de votre bébé.

Le porteur quant à lui présente aussi de nombreux avantages. En effet, cet appareil permet d’accompagner votre bébé dans son processus de développement psychomoteur. Le porteur aide votre enfant à trouver et garder l’équilibre lors de la réalisation de ses premiers pas.

En enjambant le porteur, votre enfant aura tendance à appuyer sur ses jambes et ses bras. Cela permet de renforcer considérablement ces parties de son corps. Le design varié dont fait preuve le porteur peut aussi propulser le développement psychomoteur de votre petit ange en fructifiant son imagination. D’une manière générale, le porteur ne présente pas vraiment d’inconvénients pour votre enfant.

Quant au pousseur, il présente aussi les mêmes avantages que les deux autres appareils. Il permet à votre bébé d’acquérir une certaine autonomie dans l’exercice de la marche. Quant à ses inconvénients, ils ne sont pas moindres. En effet, le pousseur peut-être à la base de nombreux accidents domestiques. Par exemple les chutes de bébé dans l’escalier et bien d’autres accidents. En raison du caractère potentiellement dangereux que peut présenter le pousseur bébé, certaines crèches l’interdisent dans leurs établissements.

Les critères d’achat et de choix entre un trotteur, un porteur et un pousseur bébé

Bien que ces trois appareils aient tous le même objectif, ils ont des caractères propres à chacun d’eux. De ce fait, le principal critère à prendre en compte pour choisir entre un trotteur, un porteur et un pousseur est l’âge de l’enfant.

Lorsque votre enfant commence à exprimer le besoin de bouger et de se déplacer, cela montre qu’il veut s’exercer à la marche. Dans ce cas, il vous faut lui trouver un trotteur. Cela lui permettra d’apprendre les bases de l’équilibre et de l’autonomie dans la marche. Au plus tard au deuxième mois de l’enfant, il a déjà réussi à se maintenir en équilibre ne serait-ce qu’un peu.

À cette étape, il vous faut lui fournir soit un porteur, soit un pousseur. L’un ou l’autre fera l’affaire, car ils ont tous les deux la même fonctionnalité. De plus, ils peuvent facilement fusionner pour donner un meilleur jouet. Cependant, il est plus conseillé de diriger votre choix vers le porteur. Ceci s’explique par le fait que l’utilisation du pousseur peut éventuellement exposer votre enfant à certains dangers, notamment des accidents domestiques.
Pour l’achat de l’un de ces jouets, les critères à prendre en compte sont aussi la matière utilisée, la largeur et le poids du jouet choisi.

Plus d'articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Nidation : quels sont les symptômes et signes d’une nidation réussie ?

Lorsque l'embryon se niche dans l'utérus, on parle de symptôme d'implantation. Le début de la grossesse de chaque femme est unique en raison de...

Parrain/marraine : comment préparer son discours pour le baptême de bébé ?

Il n'est pas facile d'être nommé parrain ou marraine d'un enfant. En effet, c’est une grande responsabilité qui nous est dévolue. Cette nomination est...

Les meilleures activités à proposer aux enfants en crèche

Il est parfois difficile de coordonner les obligations personnelles et professionnelles. Heureusement, la plupart des entreprises offrent à leurs travailleurs des crèches d'entreprise pour...

Pourquoi utiliser et comment choisir son sauteur bébé (jumper) ?

Si vous avez un enfant et que vous avez envie qu’il s’amuse tout au long de la journée, acheter un sauteur pour bébé peut...

Quelles sont les meilleures activités à proposer pour des enfants en maternelle ?

L'activité manuelle en maternelle est excellente pour apprendre à un enfant à construire quelque chose avec ses mains, à peindre, à dessiner, etc. De...