La marelle : les règles du jeu incontournable préféré des enfants

Le jeu de la marelle est un jeu qui se pratique depuis très longtemps. C’est un incontournable des cours de récréation et les enfants l’adorent, mais rien ne vous empêche de facilement créer une marelle à la maison. 

Il permet de développer les capacités de comptage chez l’enfant, ainsi que l’équilibre et la coordination motrice. C’est donc un excellent jeu, idéal pour les enfants âgés de 5 à 10 ans. 

De plus, personne n’est exclu quand il s’agit de jouer à la marelle. En effet, il n’y a aucune restriction quant au nombre de personnes qui peuvent participer au jeu.

Le matériel pour jouer à la marelle 

La marelle est traditionnellement dessinée sur le sol avec une craie (à l’extérieur), le plus souvent dans une cour de récré mais un simple trottoir ou une cour peuvent suffire. Si vous n’avez pas de craie, sachez qu’il est également possible de faire les dessins avec un bâton sur une surface en terre battue. 

Vous pouvez également utiliser du ruban adhésif, par exemple, pour créer des carrés de marelle à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. De nombreux modèles téléchargeables en ligne existent pour que vous puissiez le dessiner vous-même, n’hésitez pas à vous en servir !

Peu importe la manière que vous choisirez pour dessiner votre marelle, sachez qu’il en existe plusieurs variantes, que vous pourrez découvrir dans cet article. 

Pour commencer à jouer, donnez simplement à chaque joueur une pierre ou un autre petit objet.

Jouer à la marelle : comment ça marche ?

Lancez votre caillou dans chaque case, l’une après l’autre, afin d’atteindre le ciel. Au début du jeu, chaque joueur se trouve sur une case au sol. Le premier joueur lance son galet sans toucher aucune marelle de la case 1. S’il échoue, il passe son tour et le joueur suivant tente de lancer son galet.

S’il termine le parcours, il doit sauter de la case 2 à la case 3, puis 4 et 5 les deux pieds en même temps, et ainsi de suite jusqu’à la case 6, où il saute à nouveau pour finir avec les pieds sur les cases 7 et 8. 

Il exécute ensuite un parcours inverse en sautant des mêmes cases et en répétant le processus jusqu’à ce qu’il arrive à un pied sur la case 2. Il doit ensuite ramasser son caillou dans la case 1. Pour ce faire, il doit sauter par-dessus la case 1.

Si le joueur n’atteint pas son but, c’est-à-dire s’il frappe une ligne avec son pied ou pose son deuxième pied sur le sol et non pas sur les cases où il devrait sauter, il s’arrête et passe son tour. Il laisse sa pierre sur la case où il a échoué et reprend son voyage vers le sol au tour suivant. S’il réussit, il répète la même procédure en lançant son caillou sur la case 2 et en le récupérant en se tenant sur la case 3 au retour, et ainsi de suite.

Les règles du jeu de la marelle sont donc plutôt simples et basiques, mais elles sont parfaitement adaptées pour des enfants en plein apprentissage ! De plus, ce jeu permet aux enfants de se réunir et de se faire des amis, que ce soit dans la cour de récré ou encore dans le quartier où vous vivez. En bref, la marelle crée d’excellents souvenirs !

Quelques variantes du jeu de la marelle

Les variantes du jeu de la marelle sont peu connues, mais elles existent bel et bien et elles peuvent être utilisées pour faire varier la façon de jouer au jeu. Cela peut permettre à des enfants qui jouent souvent, par exemple, de ne pas se lasser et de continuer à apprendre en jouant ! 

Sachez que vous pouvez obtenir de nombreux dessins et croquis sur internet correspondant à chaque variante. N’hésitez pas à les chercher pour mieux comprendre de quoi il s’agit et pour commencer à jouer.

Variante N°1 : La marelle escargot

Au lieu de dessiner une marelle classique de la terre au ciel, dessinez un escargot ! L’expression « marelle en spirale » ou « marelle ronde » est parfois utilisée pour nommer cette variante. 

Faites une spirale de 15 cases en traçant des lignes reliant les cases entre elles. Le but du jeu est de marcher le long des 15 carrés avec les pieds joints ou en sautillant, en suivant les mêmes règles que pour la marelle ordinaire.

Variante N°2 : La marelle de la terre à la lune

Dans cette variante du jeu, le principe est le même que pour la marelle traditionnelle, mais c’est la forme du jeu qui change. Il faut éviter de marcher sur la case « Enfer » et sauter du samedi au dimanche pour pouvoir commencer le voyage de retour !

Cela permet d’apporter un peu de nouveauté tout en jouant exactement au même jeu, plutôt astucieux pour amuser les tout petits facilement quand ils sont lassés d’avoir trop joué à la marelle classique.

Variante N°3 : la marelle des petits

Cette variante adapte le jeu classique de la marelle pour les plus petits. Au lieu de sauter sur les cases 1, 2, 3 et 6 comme dans la version originale, vous pouvez simplifier les règles et demander à votre enfant de sauter avec les deux pieds !

Variante N°4 : La marelle chantée

Pour rendre les choses plus difficiles, chaque joueur doit chanter tout en parcourant son itinéraire. Attention, cela rend les choses plus complexes qu’il n’y paraît !

Variante N°5 : La marelle « le carré de la lune »

Dans cette nouvelle variante du jeu, peut être une des plus originales, la lune devient la case de départ. Le joueur saute, les deux pieds en même temps, dans des cases numérotées dans le bon ordre comme d’habitude. Mais attention, les numéros sont plus loins les uns des autres que dans la marelle classique !

S’il réussit, il place sa pierre sur une case libre de son choix. Les joueurs suivants doivent ensuite éviter cette case pendant leur parcours. Lorsque toutes les cases sont occupées, le jeu prend fin. La personne qui a réservé le plus de cases a gagné !

Plus d'articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Nidation : quels sont les symptômes et signes d’une nidation réussie ?

Lorsque l'embryon se niche dans l'utérus, on parle de symptôme d'implantation. Le début de la grossesse de chaque femme est unique en raison de...

Parrain/marraine : comment préparer son discours pour le baptême de bébé ?

Il n'est pas facile d'être nommé parrain ou marraine d'un enfant. En effet, c’est une grande responsabilité qui nous est dévolue. Cette nomination est...

Les meilleures activités à proposer aux enfants en crèche

Il est parfois difficile de coordonner les obligations personnelles et professionnelles. Heureusement, la plupart des entreprises offrent à leurs travailleurs des crèches d'entreprise pour...

Pourquoi utiliser et comment choisir son sauteur bébé (jumper) ?

Si vous avez un enfant et que vous avez envie qu’il s’amuse tout au long de la journée, acheter un sauteur pour bébé peut...

Quelles sont les meilleures activités à proposer pour des enfants en maternelle ?

L'activité manuelle en maternelle est excellente pour apprendre à un enfant à construire quelque chose avec ses mains, à peindre, à dessiner, etc. De...